Quelles pinces mosaïque choisir ?

par Maryse Saint Jean

Quelles pinces mosaïques choisir - Mosaïqu'ella

Pinces à molettes, pinces Zag-Zag, pince japonaise, pince de force, etc., une large palette d’outils s’offre à nous pour couper la mosaïque. Comment faire le tri ? Quelles pinces mosaïque va correspondre à votre besoin ? À un moment ou à un autre, qui ne s’est pas retrouvé démuni face à cette diversité de pinces ? Elles ont toutes leurs fonctions et leurs particularités.

Il y en a pour tous les goûts : pour tesselles fines, pour tesselles épaisses, certaines produisent des coupes précises, d’autres des coupes aléatoires. Nous allons essayer d’y voir plus clair dans cet univers du matériel pour couper la mosaïque.

Deux grandes familles de pinces se côtoient dans l’univers de la mosaïque : les pinces à molettes et les pinces à mâchoires. Parmi les pinces à molettes nous parlerons des pinces Zag-Zag, des pinces à molettes « génériques », de la pince Leponitt et de la pince Montolit. Les pinces à mâchoires sont moins nombreuses, nous trouverons la pince mosaïste ou pince japonaise et la pince de force. Mais quelles pinces mosaïque choisir et pour quoi ?

Au préalable, voyons quelques généralités valables pour toutes les pinces, qu’elles soient à molettes ou à mâchoires :

  • Lors de la coupe des tesselles, toujours tenir votre pince sur le bas des poignées, la force étant décuplée, la coupe se fera facilement.
  • Toujours tenir votre carreau perpendiculaire à votre pince, que ce soit lors de l’utilisation d’une pince à molettes ou d’une pince à mâchoires. La coupe en sera facilitée et de plus elle gagnera en précision.
  • Les pinces sont utilisables par les droitiers et les gauchers. À cet effet, petite spécificité de la pince Zag-Zag, l’emplacement du sac est prévu pour être installé des deux côtés de la pince.
  • Il est recommandé de se protéger les yeux avec des lunettes de protection.

 

Les pinces mosaïque à molettes

Les pinces à molettes proposent des coupes précises et peuvent être utilisées avec de nombreux matériaux mosaïque, verre ou céramique. Ce sont souvent des pinces de qualité avec dans la plupart des cas la possibilité de tourner les molettes ou de les changer si elles sont usées.

Pinces mosaïques à molettes – Mosaïqu’ella

 La position de la pince lors de la coupe est identique pour toutes les pinces à molettes. Les roues doivent être placées au milieu du carreau et bien sûr, les molettes de la pince doivent être perpendiculaires à la tesselle.

  

Les pinces Zag-Zag

La pince Zag-Zag est l’outil de référence dans la mosaïque. Elle est simple d’utilisation et offre des coupes précises. De fabrication allemande, elle est solide et ses molettes sont en carbure de tungstène, un des matériaux les plus durs après le diamant. 

Il existe la pince Zag-Zag avec sac et la pince Zag-Zag sans sac. Elles ont toutes la même fonction et les mêmes caractéristiques. La pince Zag-Zag avec sac récupère les morceaux ou débris de coupe dans son sac. Il n’y aura donc pas de projections autour de vous. La deuxième ne récupérera pas les morceaux de la coupe mais la projection éventuelle d’éclats est atténuée par une protection en métal. De moindre coût, cette dernière conviendra bien pour débuter la mosaïque ou pour travailler avec les enfants.

Vous pouvez garder votre pince à molettes avec filet à vie car il y a la possibilité de changer pratiquement toutes les pièces après usure : les molettes, le filet, la baguette qui rigidifie le filet, la lame ressort ainsi que les vis qui maintiennent les molettes, le ressort et le sac à débris.

L’ouverture de la pince entre les molettes est de 5 mm environ mais pour conserver l’effet du ressort et ne pas forcer pour couper la tesselle, mieux vaut compter sur un entraxe moins élevé, de l’ordre de 4 mm.

Cette épaisseur correspond à de nombreux matériaux utilisés dans la mosaïque : Émaux de Briare, Pâtes de verre, Grès cérame et autres matériaux fabriqués pour la mosaïque comme les carreaux de marbre ou le carrelage extra-fin. Pour ces derniers matériaux, il est possible que vous obteniez des coupes moins précises pour des raisons techniques : le marbre à cause du veinage et le carrelage extra-fin à cause de sa dimension (10 x10 cm)… mais d’autres solutions existent.

De plus, si vous cherchez à insérer des tesselles plus épaisses, vous solliciterez fortement le ressort en forme de lame sur le dessus, au risque de le casser.

Il est à noter que la façon de tenir les pinces Zag-Zag est importante. En effet, ce type de pince ne possède pas d’axe, elle est composée de deux branches comportant chacune une molette, reliées par une lame, le ressort. Ce système, bien que très efficace, peut faire vriller la pince. Aussi, il est nécessaire pour avoir une coupe droite et aucun risque de torsion de la pince, de bien la maintenir perpendiculairement aux tesselles à couper (photo vrille et coupe perpendiculaire).

Comment utiliser la pince Zag-Zag

 Avantages de la pince Zag-Zag

  • Sa réputation de qualité et de robustesse
  • Coupe facile et sans forcer
  • Coupe précise
  • Pince légère : 265 g pour la pince Zag-Zag avec sac
  • Pas de projections
  • Utilisable avec de nombreux matériaux
  • Possibilité de changer les molettes
  • Nombreuses pièces détachées (pour la pince Zag-Zag avec sac)
  • Fabrication allemande

Inconvénients de la pince Zag Zag

  • Coupe pour tesselles de maximum 4 mm
  • Possibilité de torsion de la pince si mauvaise position

 

Pinces à molettes « génériques »

Les pinces à molettes « génériques » définissent toutes les pinces à molettes, toutes marques confondues et elles sont nombreuses. Leur qualité et leur précision de coupe peuvent différer d’une pince à l’autre. Certaines possèdent des molettes en acier, d’autres en carbure.

En ce qui concerne les pièces détachées, il y a parfois la possibilité de changer les molettes. Le ressort est un ressort de compression standard et peut donc être facilement remplacé.

Le prix de ces pinces à molettes est souvent moins élevé que les autres pinces à molettes, Zag-Zag, Leponitt ou Montolit. Elles sont intéressantes lorsqu’on veut s’essayer à la mosaïque ou pour travailler avec des enfants.

Leur ouverture de coupe diffère d’une pince à l’autre et se situe autour de 12 mm. Elle convient donc pour les tesselles relativement épaisses mais dans les faits, il sera difficile de couper des matériaux épais.

Les pinces à molettes « génériques » conviennent parfaitement pour les matériaux utilisés régulièrement dans la mosaïque : les Émaux de Briare, les Pâtes de verre, les Grès cérame, le verre Albertini, etc. Elle est aussi adaptée pour couper les assiettes ou les carreaux de faïence pour des coupes aléatoires.

Avantages des pinces à molettes « génériques »

  • Petit prix
  • Utilisable avec tous les matériaux
  • Molettes interchangeables (pour certaines) et ressort standard
  • Grande ouverture de coupe

Inconvénients des pinces à molettes « génériques »

  • Malgré la grande ouverture de coupe, surtout utilisable sur matériaux de faible épaisseur
  • Grande disparité de qualité dans l’offre (mieux vaut s’en tenir aux boutiques spécialisées)

 

Pinces Zag-Zag et pince à molettes Leponitt, des outils de référence dans la mosaïque

Pince Leponitt

La pince à molettes Leponitt tient sa renommée d’une part à sa marque synonyme de qualité et à sa grande robustesse. Elle est simple d’utilisation et offre une coupe précise.

Ses molettes sont en carbure de tungstène et sont changeables. Elle est construite autour d’un axe, donc pas de torsion possible de la pince. Le ressort est un ressort de compression standard et peut donc être changé facilement s’il devient trop souple.

L’ouverture de coupe de la pince Leponitt est de 8 mm. Elle convient pour tous les matériaux classiques utilisés en mosaïque, des Pâtes de verre aux Grès cérame en passant par les Émaux de Briare. Grâce à son ouverture plus grande que la pince Zag-Zag, elle peut aussi couper des matériaux plus épais comme les carreaux de faïence ou les smalts vénitiens. Il faudra toutefois exercer une peu plus de force.

Sa conception offre l’avantage de ne pas produire de projections vers les yeux. Mais votre entourage n’est pas à l’abri. Il sera judicieux, lors de la coupe d’encapuchonner l’extrémité de votre pince, au niveau des molettes, dans votre main. 

Avantages de la pince Leponitt

  • Sa réputation de qualité et de robustesse
  • Simple d’utilisation
  • Coupes précises
  • Possibilité de changer les molettes
  • Son ouverture de coupe
  • Pas de projections dans les yeux
  • Utilisables avec de nombreux matériaux

Inconvénients de la pince Leponitt

  • Demande assez de force pour matériaux épais
  • Projection autour si elle n’est pas encapuchonnée par la main
  • Fabriquée à Taïwan (ça vient de loin 😏)

Pinces mosaïques à molettes Leponitt et Montolit

 

Pince à molettes Montolit

La pince à molettes Montolit a la particularité d’avoir des molettes inclinées. Elles ont l’avantage d’offrir plus de visibilité sur la coupe mais demande un petit temps de prise en main. La pince à molettes Montolit est fabriquée en Allemagne et présente une belle robustesse. Ses molettes en titane allient solidité et anti-corrosion et peuvent être changées quand elles sont usées.

Il existe des pinces à molettes de type Montolit avec des roues inclinées. Il semble que le nom de cette marque soit devenu générique. Je ne connais pas la qualité de ces pinces (sûrement bien aussi, certaines ont des molettes en carbure de tungstène) ni leur lieu de fabrication (peut-être loin), ni leurs caractéristiques techniques. Je me contenterais donc de parler de la pince à molettes de la marque Montolit.

La pince à molettes Montolit et sa précision de coupe convient pour tous les matériaux prévus pour la mosaïque, sans utiliser la force : les classiques Émaux de Briare, Pâtes de verre, Grès cérame, smalts, marbre, les assiettes, le carrelage en faïence…

La grande ouverture de coupe de la pince Montolit, d’environ 12 mm, permet grâce à un effet de levier une utilisation sur des matériaux épais. Qui dit grande ouverture dit aussi grand écartement des poignées… difficile pour les petites mains.

La particularité de la pince à molettes Montolit tient aussi au fait que c’est la seule pince, à ce jour et à ma connaissance, à couper le nacre. En effet, contrairement à toutes les autres pinces à molettes, lorsque la pince est complètement fermée,  il n’y a pas d’espacement entre les roues, ce qui offre la possibilité de couper des matériaux extrêmement fins.

Avantages de la pince à molettes Montolit

  • Bonne visibilité de la coupe
  • Pince robuste
  • Coupes précises
  • Molettes remplaçables
  • Utilisation avec peu de force (sur matériaux fins)
  • Utilisables avec de nombreux matériaux, même épais
  • Peut couper le nacre

Inconvénients de la pince à molettes Montolit

  • Petit temps de prise en main
  • Difficiles pour les petites mains lors de la coupe de matériaux épais

 

Pinces mosaïque à mâchoires

Comme leur nom l’indique, ces pinces possèdent des mâchoires et non des molettes. Il n’y a pas de pièce détachée pour ce type de pince.

Pinces mosaïques à mâchoires – Mosaïqu’ella

 

Les principales différences avec les pinces à molettes tiennent en deux points :

  • Les matériaux utilisés : elles ne sont pas adaptées pour les coupes de verre, plaques de verre, smalts ou miroir.
  • La position de la pince pendant le travail de coupe : la tesselle doit être positionnée pour environ un tiers entre les mâchoires de la pince et non au milieu du carreau comme avec les pinces à molettes.

 

Pince mosaïste ou pince japonaise ou pince de carreleur

C’est sûrement la plus connue des pinces mosaïque. C’est souvent cette pince qui est proposée dans les kits mosaïques achetés en grandes surfaces de loisirs créatifs. Il en existe de nombreux modèles avec une très grande diversité de qualité.

Les mâchoires peuvent être entièrement en acier ou être incrustées de carbure de tungstène sur l’extrémité. Ces dernières seront un gage de solidité et de longévité. Toutefois, ça ne présage pas de la qualité de la pince dans son ensemble.

Elles peuvent être utilisées pour la coupe de carrelage, de marbre, de grès cérame, d’Émaux de Briare, de faïence et de céramiques vitrifiées ou émaillées.

Contrairement aux pinces à molettes qui offrent une coupe précise, vous obtiendrez avec la pince japonaise des coupes aléatoires. Lors de la coupe, la pince doit obligatoirement être positionnée sur les bords du carreau. Si la pince est placée au milieu du carreau, non seulement ce sera extrêmement difficile voire impossible à couper mais vous risquez en plus de faire éclater le carreau.

S’il est recommandé pour toutes les pinces mosaïques de travailler avec des lunettes de protection, c’est particulièrement vrai pour la pince mosaïste. En effet les projections sont inévitables et jaillissent à une grande vitesse. Une des façons d’y pallier est d’envelopper pince et tesselle dans un sac plastique… ça reste tout de même fastidieux.

La pince mosaïste, même de qualité, demandera toujours plus de force qu’une pince à molettes. Et bien sûr, plus votre matériau est épais, plus dure sera la coupe, même si la grande ouverture des mâchoires, dans les 20 mm laisse espérer la possibilité de travailler avec des matériaux épais.

Avantages de la pince mosaïste

  • Coupes aléatoires (si c’est ce que l’on souhaite)
  • Petit prix
  • Facile à trouver (mais attention à la qualité)

Inconvénients de la pince mosaïste

  • Projections importantes
  • Difficile de trier le bon grain de l’ivraie
  • Demande de la force
  • Pas d’utilisation avec le verre

Comment utiliser la pince mosaïste ou pince japonaise

 

Pince de force ou pince démultipliée

La pince démultipliée possède une transmission mécanique permettant de couper avec peu de force des matériaux denses et épais. Encore une fois, l’ouverture des mâchoires étant directement corrélée à l’ouverture des poignées, la coupe des matériaux épais sera difficilement accessible aux petites mains.

Cette pince convient pour travailler avec des matériaux tel que le marbre, la pierre, les carreaux de céramique, les assiettes… Vous pourrez obtenir des coupes droites sur des tesselles de petite taille et des coupes principalement aléatoires sur de plus grand format de carreaux. Les coupes droites ne seront toutefois pas aussi précises qu’avec les pinces à molettes.

Les projections existent sur cette pince aussi mais comme la force exercée est moindre comparée à la pince japonaise, la vitesse d’expulsion des éclats est moins violente. Il est tout de même recommandé d’utiliser des lunettes de protection.

 Avantages de la pince démultipliée :

  • Pas ou peu de force exercée
  • Possibilité de couper des matériaux épais
  • Coupe aléatoire (si c’est ce que l’on souhaite)

Inconvénients de la pince démultipliée :

  • Grande envergure d’ouverture limitant pour les petites mains.
  • Projection de débris
  • Elle est un peu lourde : 465 g

 

En résumé : quelles pinces mosaïque choisir selon ses besoins.

  • Pince mosaïque Zag-Zag avec sac : matériaux fins, coupe précise, pas de force, récupération des morceaux, pas de projections, pince légère, pièces de rechange.
  • Pince mosaïque Zag-Zag sans sac : matériaux fins, coupe précise, pas de force, peu de projections, pince légère, molettes de rechange, petit prix.
  • Pinces mosaïque à molettes « génériques » : matériaux fins à moyennement épais, coupe précise, peu de force, petit prix.
  • Pince mosaïque à molettes Leponitt : matériaux fins à moyennement épais, coupe précise, peu de force, pas de projections dans les yeux, molettes de rechange.
  •  Pince mosaïque Montolit : matériaux fins à épais, coupe le nacre, coupe précise, bonne visibilité de coupe, molettes de rechange.
  • Pinces mosaïste ou japonaise : matériaux fins à épais, coupe aléatoire, petit prix.
  • Pince mosaïque de force : matériaux fins à épais, coupe aléatoire, pas de force.

      Vous avez désormais tous les éléments pour bien choisir la pince mosaïque qui vous convient et qui soit adaptée à vos créations. Elles sont toutes intéressantes, seuls vos critères comptent.

      En ce qui me concerne, même si j’en utilise plusieurs, j’avoue avoir jeter mon dévolu depuis longtemps sur la pince mosaïque à molette Zag-Zag avec sac. 😉

      RETOUR AU SOMMET